Lorsque je me suis lancée sur Instagram, c’était loin d’être gagné ! À l’époque d’Hashtag92, j’utilisais Facebook et Instagram à titre personnel. Sauf que là, on avait envie que notre blog soit lu et on espérait développer notre communauté. Mais voilà, pour ça, il faut s’y connaître un minimum pour éviter les faux pas ! Aujourd’hui, je te partage 7 erreurs fréquentes qui peuvent nuire au développement de ton compte Insta.

1. Penser qu’une formation peut tout t’apprendre des réseaux sociaux

À mes débuts, j’ai beaucoup lu et j’ai cherché un maximum de tutoriels sur le sujet. Mais à l’époque, c’était difficile de trouver du contenu de qualité…

Alors j’ai décidé de me payer une formation ! Je me suis tournée vers une formation Instagram pas chère. Erreur numéro 1 ! Je ne l’avais payé que 10€ et ça se ressentait… le contenu n’était pas qualitatif du tout ; je n’y ai rien appris. Mon investissement était dérisoire, mais je pense malheureusement que ce type de formations pullule sur le Net à des prix souvent plus élevés.

Ensuite, j’ai décidé de me former au marketing digital. J’étais passionnée, je savais que ça me serait utile pour promouvoir mon site et je comptais bien m’en servir pour étoffer mon offre. En tant que webdesigner, je voyais ça comme un vrai plus ! J’ai donc suivi la formation Marketing Digital de Livementor et elle m’a beaucoup appris. Je me sers régulièrement des infos que j’y ai glanées. Et pourtant, je considère quand même que c’était une erreur ! Pourquoi ?

À l’époque, j’avais besoin de me rassurer, je doutais de l’efficacité de ce que je faisais sans vraiment prendre le temps d’expérimenter. Depuis, j’ai travaillé sur mes peurs et je me suis rendue compte que les réseaux sociaux demandent une certaine dose d’exploration, car ils évoluent constamment.

2. Copier les stratégies INSTAGRAM des autres

C’est tentant de copier la stratégie des comptes Instagram à succès. Mais au-delà du plagiat, il y a de grandes chances pour que cette stratégie ne te convienne pas. Bien sûr, ne pas copier, ne veut pas dire que tu ne peux pas t’inspirer. Au contraire ! C’est une très bonne idée de s’appuyer sur sa veille pour intégrer de nouvelles idées dans son business. Il suffit juste de le faire avec parcimonie ou de façon détournée.

Qui n’est jamais tombé sur un compte Instagram qui sentait le réchauffé ou qui manquait d’authenticité ? Bien souvent, ces comptes n’ont rien de singulier, et ça se ressent. Comment être vraie et spontanée en copiant une façon de faire qui n’est pas la sienne ?

Grâce au Human Design, j’ai appris à comprendre mon fonctionnement. C’est ce qui m’a permis de développer une stratégie de communication qui me correspond. Afin de permettre à un maximum d’entrepreneures de s’appuyer sur leurs différences, j’ai créé “BE MAGNETIC, le défi”. Un challenge gratuit qui démarrera le 20 janvier prochain ! 

3. Négliger sa biographie

Je ne sais pas pour toi, mais moi j’aime qu’on vienne vers moi avec des informations claires. Sur Instagram, c’est pareil. Si j’ai du mal à saisir quelle est l’activité du compte que je visite, je m’en vais. Et je ne pense pas être la seule. Comme on l’a vu plus haut, les réseaux sociaux sont un excellent moyen d’humaniser ta marque et de te montrer telle que tu es. Mais la première impression reste capitale. Je ne peux donc que te conseiller de relire ta bio. Est-ce qu’on sait qui tu es ? Est-ce qu’on sait ce que tu fais ? Et à qui tu t’adresses ?

La bio, c’est aussi le seul endroit sur Instagram qui te laisse l’opportunité d’ajouter un lien vers ton site. Selon ton type de Human Design, un appel à l’action pourrait même y trouver sa place !

Enfin, n’hésite pas à embellir un peu ta bio. Tu peux utiliser des séparateurs ou tes émojis fétiches pour la structurer et la rendre un peu plus eye-catching.

4. Partager du contenu qui ne parle pas à sa cible

Lorsque l’on se créer un compte pro sur un réseau social, quel qu’il soit, on le fait avec un objectif précis en tête. Cet objectif a bien souvent une finalité commerciale. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut passer son temps à promouvoir ses produits et/ou ses services. Bien sûr, si tu n’en parles pas, personne ne saura qu’ils existent, mais le tout est, encore une fois, de faire preuve de modération. Si ton audience à l’impression que tu passes ton temps à essayer de lui vendre quelque chose, elle va vite faire demi-tour. En lui offrant de la valeur ajoutée autrement qu’à travers des ventes, tu as plus de chances d’instaurer un climat de confiance durable entre vous. 

Au-delà de ce contenu de qualité et de la promotion de tes produits, tu peux aussi partager du contenu plus personnel. C’est important pour construire et renforcer ton personal branding, mais attention à ne pas tomber dans l’excès non plus. Si tu adores partager les moindres détails de ton quotidien, peut-être qu’un compte perso à part serait plus judicieux 😉.

Instagram, c’est aussi et surtout, du visuel. Je te conseille donc d’illustrer tes propos avec de belles images, nettes et en accord avec ton univers photographique. Peu importe qu’elles soient de toi ou non, le tout c’est qu’elles soient représentatives de ton univers et qu’elles contribuent à faire passer ton message.

5. Dissocier Instagram des hashtags

Si tu étais timide quant à l’utilisation des hashtags jusqu’ici, tu es sans doute passée à côté de quelque chose. Les hashtags sont indispensables pour se positionner ainsi que pour référencer son contenu sur Instagram. Bien sûr, Insta n’est pas l’as du référencement, mais cela reste essentiel de jouer avec les hashtags pour gagner en influence sur une thématique.

Tu peux utiliser des hashtags génériques, mais ils sont bien souvent sur-utilisés. Alors si tu démarres, il y a peu de chance que ces hashtags t’apportent beaucoup de visiteurs. Je t’invite donc à choisir des hashtags spécifiques, et même personnalisés. Ça te permettra de te positionner sur une thématique précise et d’attirer une audience plus qualifiée. 

6. Oublier qu’Instagram est un réseau social

De jolies photos et des hashtags bien choisis ne suffisent pas à faire décoller un compte. Et poster du contenu, c’est bien. Mais interagir avec ton audience, c’est encore mieux ! Ce sont des choses simples mais que beaucoup d’utilisateurs négligent. Les algorithmes d’Instagram adorent l’interaction. Et les personnes qui te suivent aussi, d’ailleurs 😉 Alors, n’hésite pas à échanger avec tes visiteurs. Ça me paraît impensable de ne pas répondre aux messages qu’on m’envoie et aux commentaires qu’on me laisse. 

À côté de ça, essaie de partager du contenu qui donne envie de réagir. Et, n’hésite pas à interagir avec des comptes similaires au tien ; laisse des commentaires, repartage le contenu pertinent… 

Tu as peut-être entendu parler du follow/unfollow sur Instagram. Peut-être même que tu le pratiques. Si ça ne te dit rien, pour résumer : c’est une “technique” qui consiste à s’abonner à plein de comptes en espérant qu’ils te suivent en retour, mais de t’en désabonner ensuite car ils ne t’intéressent pas vraiment. Sauf que c’est une pratique que je déconseille, car elle induit un “mouvement” non naturel pour l’algorithme d’Instagram, ce qui à terme, peut diminuer ta visibilité.

7. Penser que la régularité est accessoire sur Instagram

Je vais encore te parler des algorithmes d’Instagram mais ils sont bel et bien présents et influents dans le petit monde d’Instagram. Ils aiment particulièrement la régularité. Pour leur plaire, il vaut donc mieux publier de façon régulière. L’idéal c’est de poster chaque jour, plus ou moins à la même heure. En plus, cette pratique à l’avantage de donner rendez-vous à ta communauté quotidiennement !

Si, en me lisant, tu trouves que tu ne publies pas assez, attention à ne pas perdre en qualité de contenus si tu décides d’augmenter la fréquence de tes posts. Car si la qualité de tes publications diminue, ton taux d’engagement risque d’en pâtir et Instagram ne mettra moins ton compte en avant. Si tu n’as pas posté pendant 2 jours, ce n’est pas la peine de poster 3 posts d’un coup ; ça ne contrebalancera pas le “loupé”, ça ne sera pas considéré comme régulier.

Enfin, n’hésite pas à observer les données statistiques que te donne Instagram. Tu peux voir à quels horaires et sur quels jours ton compte génère le plus d’interaction et prévoir ton planning de publications en fonction.

Le mot de la fin

Pour conclure cet article, j’ajouterais qu’on fait tous des erreurs mais ce n’est pas grave ! Le tout c’est d’en retirer quelque chose et de faire de son mieux pour s’améliorer. Avec le temps, tes efforts porteront leurs fruits ! Si tu souhaites développer tes connaissances en matière de communication, j’organise un challenge “BE MAGNETIC, le défi” de 4 jours sur le sujet à partir du 20 janvier prochain !

 

Et toi, qu’as-tu mis en place pour améliorer ta stratégie sur Instagram ?

Article par Lisa et Manon

Accessibilité