Dois-je vraiment me positionner ? Comment être sûre que mon positionnement sera le bon ? Voilà des questions qui reviennent souvent. Le positionnement est une thématique que j’aborde rapidement dans mes coachings car je suis consciente que c’est difficile de choisir savoir se positionner quand on se lance. Aujourd’hui, j’ai décidé de te donner les clés pour choisir le positionnement qui te correspond  !

Se positionner, c’est choisir, mais ce n’est pas renoncer.

Pour commencer, se positionner sur une cible et sur un niveau de prix c’est important pour t’assurer une certaine cohérence. Si tu fais de tout et que c’est destiné à tout le monde, tu risques surtout de ne parler à personne…

Ainsi, te positionner ça te place comme experte de ton domaine. C’est grâce à un positionnement précis que tu seras reconnue par ta cible. C’est ta spécialisation dans tel ou tel domaine qui donnera envie à tes prospects de te contacter.

Pour savoir concrètement comment te positionner, je t’invite à regarder la vidéo liée à cet article ⬇

Comment se positionner concrètement ?

1. Te projeter

Pour trouver ton positionnement, je t’invite à te projeter dans les mois et les années à venir. Voici quelques questions sur lesquels tu peux réfléchir… Quelle va être ma vie d’entrepreneure ? Comment est-ce que je veux m’organiser en tant qu’entrepreneure ? Quelle serait ma journée idéale ? Avec qui est-ce que j’ai envie de travailler au quotidien ?

Cette vision que tu as et les souhaits que tu as pour ton entreprise ne sont pas fixes, ils vont évoluer. Même si le changement te semble inconfortable, c’est la clé d’un business expansif et d’une vie pleine de plaisir. C’est en acceptant que le changement fasse partie de ta vie d’entrepreneure que tu construiras le business qui te correspond à 100%

2. Définir ta cible

Je t’en parle régulièrement, mais c’est important que tu définisses avec qui tu as envie de travailler. Tes clients sont les personnes avec qui tu échangeras au quotidien ; c’est donc essentiel que tu prennes du plaisir à travailler avec eux ! Cela te permettra également de mettre en place une stratégie de communication efficace.

Pour définir ta cible, je t’invite à décrire, spontanément, la personne avec qui tu rêverais de travailler ! Peut-être que c’est une personne avec qui tu as déjà travaillé… Mais ça pourrait aussi être une personne sortie de ton imagination. Pour peaufiner le portrait de ton ou ta cliente idéale, n’hésite pas à t’aider de mon article sur le persona.

Plus tu affines ta cible, plus tu vas résonner au sein de ta niche. C’est ainsi que ta communication deviendra impactante ! Une fois que tu connaîtras ta cible sur le bout des doigts et que ton fonctionnement sera optimisé, tu pourras choisir d’élargir ta cible grâce à l’expertise et à la visibilité que tu auras acquise.

Si tu es Manifesting Genrerator, tu peux être tentée d’avoir plusieurs cibles ou plusieurs services. Dans ce cas-là, je te conseille de dissocier tes différentes activités (en espérant que tu arrives à n’en retenir que 2). Ce sera beaucoup plus de travail, mais ce sera bien plus clair et bien plus facile d’organiser ta communication. J’insiste sur la comm’, car quand tu te lances, tu as besoin de faire preuve de clarté, de cohérence et d’alignement.

3. Choisir ta stratégie de prix

Se positionner, c’est aussi se positionner sur le marché et définir les prix que tu souhaites pratiquer. Cela passe par une réflexion sur : ta façon de travailler, ton emploi du temps idéal, la cible à laquelle tu veux t’adresser et le niveau de personnalisation que tu veux lui offrir.

Tu veux proposer des prix bas ? Pourquoi pas, mais dans ce cas-là, il va falloir que tu fasses du « volume », que tu vendes beaucoup de produits/services pour répondre à tes objectifs financiers. Tu peux aussi choisir un positionnement moyen de gamme (en proposant des prix abordables), haut de gamme (en pratiquant des prix relativement élevés) ou luxe (en pratiquant des prix très élevés). Bien sûr, tu pourras toujours faire évoluer tes tarifs mais l’augmentation de tes prix est liée à la qualité (et à la personnalisation) des produits et de services que tu proposes.

Pour réussir à choisir tes prix, t’écouter est essentiel. Un certain nombre de croyances et de pensées négatives par rapport à l’argent risquent de surgir. Je t’invite à travailler dessus pour les désamorcer et te sentir alignée dans ton business. Quoi qu’il en soit, ton prix doit te faire un peu peur, mais pas trop 😉

Pour conclure

Définir ton positionnement ça passe donc par une certaine capacité à te projeter (et à évoluer). Mais aussi par la définition de ta cible et d’une stratégie de prix alignée à toi et à ce que tu proposes. Chacun de ces éléments doit être motivé par le plaisir. D’ailleurs, j’organise un défi, Attractive Business, à la fin du mois de février pour t’aider à construire un business qui te correspond.

Tu es prête à définir ton positionnement ?

Article par Lisa et Manon

Accessibilité