Une fois n’est pas coutume, je vais vous faire une dissertation. Vous savez le fameux thèse, antithèse, synthèse. Vous aussi ça vous a fait faire des cauchemars ?

Du coup on va le faire à deux cet article. Parce que moi je suis sortie de tout ça depuis quelques mois alors j’avoue je me rappelle uniquement des bons côtés, mais Nath, elle est toujours dedans et comment vous dire que ce n’est pas toujours facile de gérer du l’humain. Elle se fera donc l’avocat du diable !!

 

OUIIIII !!!!!!

Travailler avec une équipe c’est parfois compliqué mais le plus souvent c’est un bonheur. Un bonheur d’échanges, d’apprentissages et de fous rires. C’est le souvenir que j’ai de ma vie de manager. Bien souvent on arrive dans une équipe pas forcément soudée et souvent méfiante. On se jauge mutuellement les premières semaines, puis vient le moment où le manager doit fédérer l’équipe autour de lui ; le moment où l’équipe doit lui faire confiance et vice-versa. Il peut se passer plein de choses, parfois des moments compliqués dus à des décisions difficiles mais pour moi, cela reste malgré tout un métier fantastique. En tant que manager, on apprend, on forme on accompagne les membres de notre équipe et on permet aussi à des personnes de se trouver -parfois ils découvrent des talents cachés et partent vers d’autres horizons en nous remerciant de les avoir aider-.

On aide les membres de notre équipe à grandir, à être plus organisés, plus responsables, plus créatifs, plus confiants. Je sais que tous les managers ne sont pas comme ça mais pour moi c’est la seule façon d’en être un bon. Le partage et la bonne ambiance sont les clefs de toute réussite.

Evidemment tout n’est pas tout rose -Nath va vous en parler d’ailleurs- mais rien ne vaut, pour moi, la reconnaissance d’une équipe. C’est bien plus fort, et souvent bien plus surprenant que les félicitations de votre patron.

Alors oui, pour moi, manager est un des plus beaux métiers du monde et j’espère que ma nouvelle vie me permettra de continuer à transmettre et à accompagner une future équipe parce que c’est ça qui m’a fait grandir. Le moment coeur avec les doigts est passé, je vous laisse avec Nath -je vous préviens c’est pas la même ambiance-

 

NONNNNN !!!!!!

Oui c’est un vrai moment de partage, d’échanges, d’accompagnement, de réussites et d’échecs en commun mais c’est aussi plein de petits moments qui vous font dire que manager n’est pas le plus beau métier du monde.

Quand vous êtes le manager, on vous appelle pour tout et n’importe quoi. Pour que vous compreniez bien le problème je vais vous donner des exemples concrets -je vous jure qu’ils me sont tous arrivés- :

  • « J’ai un pigeon en magasin qu’est-ce-que je fais ? »
  • « Mes toilettes fuient donc je viendrais pas travailler »
  • « J’ai pas d’électricité dans le magasin » (« elle avait oublier d’allumer la lumière » dixit l’électricien qui est intervenu)
  • « La grille du magasin est bloquée, je peux pas ouvrir » (1h après « en fait on avait pas pensé à utiliser la clef du verrou de la grille »)

Mais il y a aussi les 6 appels consécutifs à 6h30 mon jour de repos pour me dire « le badge n’ouvre plus le magasin, je ne comprends pas »… Ben en fait c’est pas le badge c’est la carte !

Ou encore le personne en retard qui appelle pour dire « je serais là dans une heure » et qui finalement ne vient jamais.

Enfin, l’équipe complète qui passe une heure derrière la caisse à chercher un câble, qui finalement fini par appeler à l’aide et hop je me baisse et je trouve le fil en dix secondes. Et là on se demande ce qui est le plus grave : d’avoir attendu une heure avant de m’appeler ou d’avoir perdu une heure à 3 pour un câble !

Alors oui effectivement, manager c’est accompagner, développer, former, inspirer, partager… mais c’est aussi expliquer, ré-expliquer, faire le pompier, faire à la place de, courir, se sentir seule alors qu’on travaille en équipe, être politiquement correct -avec la direction qui débarque à 20h, avant la fermeture un premier jour de soldes-

 

Mais OUI quand même !

Malgré tout ce qu’on a pu vivre en tant que manager, tout ce qu’on a supporté et tout ce qu’on a dû gérer, manager reste le plus beau métier du monde. Pourquoi ? Simplement parce qu’un travail en équipe nous apporte tellement plus qu’un travail en solitaire. Construire une équipe et la faire réussir en ayant une relation privilégiée avec chacun de ses membres est vraiment fantastique. La preuve, Nath en redemande depuis 20 ans ! Et moi, je vous avoue que ça me manque !

Et vous, avez-vous des anecdotes ? 

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Pinterest

manager

Accessibilité